Le Romantisme apparaît à la fin du XVIIIème siècle et au début du XIXème siècle comme une réaction tant contre le Classicisme que contre le Baroque et le Rococo. En effet, il s'agit d'un art de "troisième état", qui n'est ni de l'église, ni de la noblesse.

Techniquement, il s'écarte des règles, il cherche le mouvement et donne à la couleur une valeur quasi symbolique.

Si l' architecture progresse de manière chaotique, la sculpture mûrit de manière intéressante et la peinture produit avec enthousiasme.


Index du cours
Antérieur
E-mail